"Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Vous voulez nous faire part de votre travail, c'est ici qu'il faut poster.
Avatar du membre
Jigé
Contaminé
Contaminé
Réactions : 0
Messages : 404
Enregistré le : 25 mai 2016, 15:48:42
Localisation : Gabon, Port-Gentil

"Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Message par Jigé »

Image

Voici un post que j'avais publié ailleurs mais bon, comme c'est mon mien, j'en fais ce que je veux et je choisi de vous en faire profiter aujourd'hui...

Il s'agit de la toute première fois où j'ai entrepris de fourrer mes gros doigts dans et surtout sur une montre. C'était en 2011. Je modifie un peu le texte pour MPT mais les grandes lignes et le contexte restent.


Texte écrit le 27 Mars 2011

J’ai terminé samedi dernier la « restauration » de mon Lemania Chronographe 5012 que j’avais acquis en fin d’année dernière suite à la découverte de cette montre sur les posts relatifs au Lemania 5100  de Pascal.S. (sur FAM).

C’est d’ailleurs Pascal qui m’a déniché cette petite merveille sur Ebay seulement 5 jours après m’avoir expliqué que cette montre était relativement rare et difficile à trouver. Autant vous dire que j’étais très heureux qu’il se soit contredit !  Image

Je suis rentré dans l’enchère in extrémis (ayant une coupure internet ce weekend là, j’ai vu le mail de Pascal à la dernière minute)  en passant par mon Iphone et j’ai eu la chance de la remporter pour la modique somme de 710 zorros…

Voici la bête :

Image

(Crédit Photo : Fokker III)


Depuis Décembre j’étais donc très impatient de pouvoir enfin porter la bête mais malheureusement on ne fait pas toujours ce que l’on veut…

J’ai parlé de « restauration » entre guillemets puisqu’il n’y avait en fait pas grand-chose à faire mis à part un bon nettoyage du boîtier, polissage et brossage et polissage du verre (enfin ça c’est que je croyais…).



Présentation "Avant"


Donc pour commencer, voici quelques photos de la bête avant opération.

Image


Image


Image


Image


Image


La montre est sale, le boîtier est bien marqué et on sent que la montre a vécu. Néanmoins les divers chocs restent raisonnables et ne sont finalement que des témoignages de son histoire.
En revanche, le cadran, les aiguilles et la lunette sont sublimes : très propres avec juste une légère patine qui témoigne de l’âge de la bête qui doit dater de la fin des 70s, début des 80s.
L’ouverture du boîtier est un peu difficile car le joint d’étanchéité a « fondu » et l’adhérence du fond est donc plutôt bonne ! Un peu d’huile de coude, ça se desserre et on découvre enfin le mouvement.


Le 5012 est superbe, en parfait état, sans une trace d’oxydation. Que du bonheur !

Image


Image



Parenthèse Historico-Technique

Avant de continuer avec la restauration de ma montre, je vous propose une petite parenthèse au sujet de ce calibre quelque peu atypique. Les informations rassemblées viennent principalement de Pascal, du blog de Chuck Maddox et du site de Jean-Michel (vous trouverez des liens intéressants en fin de récit).

Le 5012 est donc un calibre dessiné et produit par Lemania à la fin des 70s / début 80s et est en fait un dérivé plus simple du légendaire 5100.

Le 5100 dont la production a débuté en 1978 était le remplaçant simplifié du Lemania 1340. Il constituait la réponse du groupe SSIH à l’invasion quartz nippone : simple, d’un prix de revient peu élevé et facile à produire.

La particularité de cette famille de chronographe réside dans l’aiguille du compteur des minutes qui au lieu de se situer dans un compteur séparé se trouve au centre avec l’aiguille des secondes du chronographe.

Cette présentation est relativement rare, à ma connaissance seul Lemania (et ceux qui ont utilisé ce mouvement ; Omega, Sinn, Tutima, Orphina, Porsche Design, B&R, etc…) l’a mise en œuvre alors qu’à mon humble avis elle est beaucoup plus pratique et lisible que la présentation traditionnelle du petit compteur de minutes.
Moi qui adore les chronos, j’ai plein d’aiguilles sur le cadran et je suis comblé ! D’ailleurs pour être au paradis il ne me manquera plus que de m’offrir une Omega avec le 1045 (le 5100 renommé par Omega).

De plus ce mouvement avait la particularité d’utiliser des pièces en nylon (ou delrin) ce que beaucoup considèrent comme un sacrilège…
Sacrilège peut-être, mais toujours est-il que le 5100 (et ses descendants) reste un chronographe fiable, précis et solide qui a été utilisé pour de nombreuses « toolwatch » et montres militaires.

Pour en revenir au 5012, il s’agit simplement d’un 5100 qui tourne à 21600 alt. au lieu de 28800 pour le 5100 et dont le compteur 24 heures situé normalement à 12h a été retiré.
Refermons cette parenthèse car je ne vais pas prendre le risque de plagier les articles de Chuck et de Jean-Michel qui savaient tous deux beaucoup mieux que moi de quoi ils parlaient et revenons donc à mon mouton et à son aventure !


Les déboires de l'apprenti horloger


La tige de la couronne sortie, le mouvement est déposé et mis sous cloche rejoint par les couronnes et les poussoirs qui seront nettoyés ultérieurement.

Image


Image


On arrive au verre qui malheureusement explose en mille et un petits morceaux lors de ma tentative d’extraction avec la presse idoine… Pas de photo… J’ai trop honte. Un verre minéral, ce n’est pas drôle quand ça explose en mille morceaux. J’en ai mis partout et j’ai du coup dû faire une pause le temps de tout nettoyer, sans manquer bien sûr de me planter quelques éclats dans les doigts…

Une fois le nettoyage effectué, je pouvais donc me lancer dans les opérations de polissage.


Au passage, une petite visite de mon atelier horloger et de mon « tour à polir ».

Vous entrez donc dans mon atelier horloger qui partage cette pièce avec mon atelier mécanique et avec la buanderie... Un peu galère pour la poussière mais je n'ai pas d'autre pièce de libre donc on se débrouille comme on peut... Mine de rien, j'ai de la lumière, j'ai la clim, un peu de musique quand le besoin s'en fait ressentir et je suis au calme puisque mes filles n'ont pas spécialement envie de venir jouer dans la buanderie/atelier...  Image

Image

(Vous avez tous remarqué que Jimi se bidonne en me regardant faire mes premiers pas horlogers et chercher où ce foutu ressort a bien pu sauter...)

Mes outils :

Image


Image


Et mon tour à polir maison constitué d'un Dremmel astucieusement fixé sur une boîte de magnum de rouge...  :drunken:

Image

Ah ben oui, je vis au Gabon alors on fait avec les moyens du bord…


Le boîtier de la 5012 se présente théoriquement un peu comme un boîtier de Speedmaster Mk II, c'est-à-dire avec une alternance de surfaces polies et brossées et un tour de cadran qui devrait être brossé « sunburst » ou façon soleil.

Je n’ai à priori pas les outils ni la technique pour réaliser un beau sunburst alors j’ai pris le parti de donner simplement un aspect brossé au tour du cadran.
J’ai donc d’abord effectué un polissage du boîtier complet pour rattraper les gros chocs et les plus grosses aspérités avec la pâte à polir Dialux gris et disque en feutre.

Le but n’était pas d’obtenir un boîtier à l’aspect neuf mais simplement de lui refaire une nouvelle jeunesse tout en conservant son « histoire » et en n’enlevant pas trop de matière.
Une fois l’ensemble homogène et propre je suis passé au brossage du pourtour du cadran et des tranches du boitier avec une brosse circulaire en cuivre et une brosse façon grattoir Spontex.

Là j’ai beau faire, impossible d’avoir ne serait-ce qu’une impression d’effet « soleil » sur le pourtour du cadran… Je ne dois pas avoir la brosse adaptée car je n’arrive pas à « marquer » suffisamment le boîtier.

J’arrive néanmoins à un aspect satiné/brossé dont je ne suis pas mécontent et qui devrait parfaitement trancher avec les arrêtes polies.

Justement, nous y arrivons au polissage final…

D’abord protection des parties brossées avec du simple ruban adhésif de peintre. C’est la partie la plus longue de l’exercice mais pas la plus difficile.

Et on attaque le polissage cette fois avec la pâte à polir Dialux Bleue et différents formats de disque en feutre.


Image


Image


Image


Image


Image



Boîtier terminé, on enlève les adhésifs, on nettoie le tout et…

… on s’arrête là puisque sans verre je ne peux remonter la montre.

Image


Image


Image


La belle toute fraichement polie est donc restée quelques mois à se morfondre dans mon atelier en attendant que j’arrive à trouver un verre neuf pour pouvoir lui redonner toute sa splendeur.
Heureusement, grâce à Pascal, je savais que la Sinn 140/142 disposait d’un boîtier identique et qu’il y avait donc un espoir de trouver un verre aux bonnes dimensions.
Aucun problème pour Sinn qui m’envoie un verre saphir neuf (90 zorros) que j’ai donc reçu vendredi dernier et qui s’adapte parfaitement à ma belle.

Le remontage est méticuleux, avec moult coups de soufflette pour éviter toute poussière, manipulation extrêmement prudente du verre pour ne pas y laisser de traces de doigts et une très forte hausse du rythme cardiaque lors de l’emboîtage du verre à la presse…
Tout va bien, il n’est pas cassé, il n’y a pas de poussière ou de trace de doigt visible à mon œil de néophyte et ma montre à l’air (presque) comme neuve…


Présentation "Après"

Il ne me reste plus qu’à lui adjoindre un bracelet cuir noir à sur-coutures blanches de chez Breitling et voilà la belle à mon poignet avec cette aiguille des minutes qui effectue ses tours de cadrans inlassablement…


Image


Image

Image


Image


La montre est relativement imposante (surtout pour son époque) avec un bon 42mm de diamètre pour 46mm de haut sur 15mm d'épaisseur.


Image


Image


Image


Image


Un peu lourde mais restant très confortable à porter, je ne suis pas complètement convaincu par le bracelet mais je vais bientôt recevoir d’autres solutions que je ne manquerai pas d’illustrer ici.


Image


Image


Image


Image


Image



J’adore cette tocante. Elle est originale et a une forte présence au poignet et a ce petit charme typique des années 70s dont je ne me lasse pas.


Liens utiles

Voici les liens intéressants sur le 5100 et le 5012 :

Pascal.S et ses Lemania - 01
Pascal.S et ses Lemania - 02
Chuck Maddox commente un article sur le 5100
Chuck Maddox et Pascal.S illustrent la famille des 5100
Jean-Michel et son minisite dédié au 5100


Merci de m’avoir lu !


Quelques précisions supplémentaires de Pascal.S
Pascal S a écrit : Et puis le calibre 5012 au coeur de cette montre possède ses propres lettres de noblesse car c'est un mouvement de ce type qui animait le chrono Sinn 140B S, identique à celui-ci à l'exception de son fini PVD noir, porté par Reinhard Furrer lors de la mission D1 sur la navette spatiale américaine. Sinn présenta d'ailleurs durant des années ce modèle comme étant le premier chrono automatique à avoir voyagé dans l'espace. C'était avant que l'on ne découvre que cet honneur revient finalement à un chronographe Seiko porté par William Pogue lors d'une mission Skylab.
Pascal S a écrit :Personnellement, je possède deux montres animées par un Lemania 5012. Image

Outre le chrono Lemania illustré précédemment, j'ai également un chrono TAG Heuer 510.501/12 de transition qui, ô surprise, dispose d'un cadran 24 heures alors que c'est bien un calibre 5012 qui lui donne vie. Comme quoi, on ne peut jamais pleinement se fier aux apparences avec ces montres !

Image

Image

Image

Image
0
"Y'a des jours où faut pô m'faire chier et y'a des jours tous les jours..." Krân le Barbare :angel4:

Avatar du membre
Tegrog
Passionné
Passionné
Réactions : 628
Messages : 2256
Enregistré le : 05 déc. 2015, 19:30:36
Localisation : Sparnonien en Beauce

Re: "Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Message par Tegrog »

Good Job :super: et belles photos du Lemania :adore:
0
https://sites.google.com/site/jazmontrevintage/

Cherche Montres JAZ "avec zozio queue en l'air ou sans zozio" Contactez moi

Avatar du membre
dcm890
Passionné
Passionné
Réactions : 471
Messages : 7422
Enregistré le : 20 janv. 2015, 21:29:50
Localisation : Au milieu des lavandes

Re: "Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Message par dcm890 »

superbe reportage et superbe travail, elle le valait bien, c'est une très belle montre, félicitations :super:
0
je suis marxiste ........... tendance Groucho

Avatar du membre
Loi
Passionné
Passionné
Réactions : 349
Messages : 7909
Enregistré le : 20 janv. 2015, 19:34:59
Localisation : La Campagne

Re: "Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Message par Loi »

Je l'avis déjà vu mais c'est toujours un plaisir de revoir les images du taf effectué sur cette belle et tes écrits :super:
0
La plus belle...La prochaine

Avatar du membre
Amphibia
Passionné
Passionné
Réactions : 127
Messages : 8604
Enregistré le : 19 janv. 2015, 22:52:46
Localisation : Ajaccio

Re: "Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Message par Amphibia »

Merci pour le partage !
Super boulot en effet et très belle montre, bravo.
0

Avatar du membre
Jigé
Contaminé
Contaminé
Réactions : 0
Messages : 404
Enregistré le : 25 mai 2016, 15:48:42
Localisation : Gabon, Port-Gentil

Re: "Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Message par Jigé »

Merci les gars ! :hello:

Bon après, je le reconnais, pour le coup je suis un peu feignasse...

Ceci-dit, d'ici quelques jours je vais me lancer dans la construction de mon établi horloger et je vais donc pouvoir reprendre mes travaux d'apprenti sorcier... :occasion:

Au programme des futures revues :

- Seiko 6138-0040 Bullhead
- Seiko 6309-7049 Turtle
- Aquastar 63 avec son calibre A Shild 1713
- un calibre Omega 552
- Tissot T-Touch d'un copain

bref, j'ai du boulot et des récits en perspective...
0
"Y'a des jours où faut pô m'faire chier et y'a des jours tous les jours..." Krân le Barbare :angel4:

Avatar du membre
fran6
Passionné
Passionné
Réactions : 384
Messages : 2694
Enregistré le : 21 janv. 2015, 11:17:43
Localisation : Belgique

Re: "Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Message par fran6 »

Super reportage elle me rappelle mon ex tissot navigator qui embarque le même calibre
0
Tout vient à point à qui sait attendre
Mes petit travaux de restauration boitier viewtopic.php?f=24&t=145

Avatar du membre
Sbig
Passionné
Passionné
Réactions : 1339
Messages : 18500
Enregistré le : 20 janv. 2015, 08:00:51
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: "Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Message par Sbig »

Super Job Jigé :super:
0

Avatar du membre
Doy1
Passionné
Passionné
Réactions : 66
Messages : 2420
Enregistré le : 24 nov. 2015, 16:26:51
Localisation : Ch'ti en Avignon

Re: "Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Message par Doy1 »

Très chouette cette restauration Jigé, et montre magnifique :super:
0

Avatar du membre
Copeau
Passionné
Passionné
Réactions : 875
Messages : 3098
Enregistré le : 07 juil. 2015, 11:24:47
Contact :

Re: "Petite" restauration d'un Chronographe Lemania 5012

Message par Copeau »

Génial ! J'adore !
Moi aussi j'envisage de devenir un apprenti horloger, cet été, lorsque j'aurai plus de temps
0
Image Image
« Il ne faut pas lier un navire à une seule ancre, ni une vie à un seul espoir » Epictète

Répondre

Retourner vers « Restaurations, révisions, réparations »