Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

saabreit
Passionné
Passionné
Messages : 1414
Enregistré le : 03 févr. 2016, 19:34:17

Re: Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

Message par saabreit »

Pour te faire patienter, une autre photo avec 3 Herma LeBourget , 1 Jaz Le Bourget - avec le bracelet " canvas" bleu - et 1 variante qui associe un cadran panda type LeMans à une boite LeBourget sous la marque mortuacienne Jean Guillemin.
Il faudrait que je trouve un Lov JumboJet pour compléter la série .

Image
Avatar du membre
Sbig
Passionné
Passionné
Messages : 19714
Enregistré le : 20 janv. 2015, 08:00:51
Localisation : Quelque part en Anjou !

Re: Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

Message par Sbig »

C'est une sacré belle collection :adore: .... mais, c'est pas ça qu'on appelle être mono-maniaque :mdr:
saabreit
Passionné
Passionné
Messages : 1414
Enregistré le : 03 févr. 2016, 19:34:17

Re: Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

Message par saabreit »

On pourrait parler de monomanie si je n' avais que des chronographes Herma, or il y a les autres , donc c 'est juste une collection thématique :implication:
saabreit
Passionné
Passionné
Messages : 1414
Enregistré le : 03 févr. 2016, 19:34:17

Re: Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

Message par saabreit »

Image

Hier j' ai reçu un présentoir de vitrine LOV .... c 'est l' occasion d' une photo de famille, sur les côtés Lov GrandPrix, au milieu Lov Grandprix avec date et Aquasport chrono toujours privé de sa lunette tournante
saabreit
Passionné
Passionné
Messages : 1414
Enregistré le : 03 févr. 2016, 19:34:17

Re: Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

Message par saabreit »

Image
Cet après midi j' ai reçu un LeMans panda n° série 121214 dans un état d' origine assez bon, et qui mérite une belle restauration ...un peu plus tard .
J 'ai prélevé le cadran pour terminer son frère - conversion inox du n° série 121263 . Après un léger nettoyage le cadran est comme neuf , et voilà le résultat .
màj du 24/10 : le mouvement du n° 121214 est révisé, la carrure sera juste rafraichie compte tenu de son bel état , reste maintenant à trouver un autre cadran panda pour en boucler la restauration , ce sera le 40/

J en profite pour vous inviter à remonter au post racine que je mets à jour au fur et à mesure que ma collection évolue , à fin Octobre 2021 elle regroupe 44 Herma LeMans et dérivés .
Modifié en dernier par saabreit le 05 juin 2024, 23:15:46, modifié 1 fois.
saabreit
Passionné
Passionné
Messages : 1414
Enregistré le : 03 févr. 2016, 19:34:17

Re: Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

Message par saabreit »

Un peu d' histoire sur l'atelier d'horlogerie de Virgile Seguin puis de ses fils Gilbert et André, à Morteau qui fabriquait les chronographes Herma LeMans

( extrait d' une recherche google sur EVS qui m' a amené à
http://patrimoine.bourgognefranchecomte ... 78779.html)

L'horloger Virgile Seguin (1882-1947) fait construire sa maison en 1933, par l'entreprise Martignoni, à proximité de la fonderie Obertino, à la limite des communes des Fins (au 1 route de Morteau) et de Morteau (au milieu du siècle, elle y aura pour adresse le 27 rue de la Louhière). Virgile est le fils d'Emile Eugène Seguin (1844-?), agriculteur à Saint-Julien-lès-Russey et horloger l'hiver dans sa ferme. Il était auparavant établi au 12 Grande Rue, dans une ferme appartenant à Auguste Louvet (restaurant Le Chaudron, actuel n° 18). Il fabrique des montres à bon marché, sous la marque Angil, dans un atelier situé à côté de son habitation.
D'un premier mariage, il a un fils, Pierre (1904-1968), qui s'associe en 1929 avec le fabricant d'horlogerie Charles Frankowski (1879-?), établi à Morteau en 1901, au sein de la Sarl des Ets Frankowski et Pierre Seguin, qui a pour objet "la fabrication, la vente en gros et en détail, la commission, l'exportation, l'importation d'articles d'horlogerie ou similaires". L'entreprise est installée à Besançon : siège social au 36 bis avenue Carnot et atelier au 36. Virgile est partie prenante de l'affaire : il rachète en 1931 les parts de Frankowski avec son fils, auquel il cède en 1934 sa participation dans la société (renommée fabrique d'horlogerie des Ets Pierre Seguin, celle-ci produit alors des "montres ancre et système Roskopf" sous la marque Jovial).
D'un second mariage, Virgile a eu deux fils, Gilbert (1919-1970) et André (1920-2017), ce dernier beau-frère de Louis Reymond qui dirige les Ets Aris (au 8 rue Gonsalve Pertusier). A son décès en 1947, tous deux deviennent co-gérants des Etablissements Virgile Seguin (marques Angil et EVS). Cette Sarl (au capital de 150 000 F) achète en 1949 1 700 ébauches françaises aux Ets Jeambrun et à la Fabrique d'Ebauches de Maîche, à Maîche, et Champod, à Ville-la-Grand (Haute-Savoie). Elle en achète 2 550 en 1950 (1 500 Jeambrun et 100 Fabrique d'Ebauches de Maîche, 650 à l'Horlogerie de Savoie, à Annemasse, et 300 Champod) et 7 620 en 1951 (3 410 Jeambrun et 100 Fabrique d'Ebauches de Maîche, 1 650 des Ets Parrenin de Villers-le-Lac, 1 900 Horlogerie de Savoie et 560 Champod), 5 382 en 1952 (1 512 Jeambrun et 400 Maire et Perrier, de Maîche, 2 940 Horlogerie de Savoie, 310 Champod et 220 de la Société d'Exploitation de la Fabrique d'Ebauches d'Annemasse - ou Société européenne de Fabrication d'Ebauches d'Annemasse ou Sefea). Gilbert poursuit la fabrication des montres tous calibres tandis qu'André, formé de 1934 à 1939 à l'Ecole nationale d'Horlogerie de Besançon, se lance dans les années 1960 dans celle de la montre chronographe. Avec cinq à dix ouvriers à l'usine et quelques-uns à domicile, il effectue du terminage pour des entreprises telles Emile Bonnet et Fils et Les Fils d'Edouard Wetzel à Morteau, Herma et Parent Frères à Villers-le-Lac, Veuve Émile Courtet et ses Fils à Charquemont, Difor à Besançon, etc. La société, qui comporte aussi un département Réveils, est classée en 1969 dans la tranche de 0 à 9 salariés (elle compta au maximum 10 ouvriers à l'atelier). Après avoir dissout la Sarl le 18 décembre 1978, André cesse ses activités en 1979 pour raison de santé. Il vend l'atelier à M Chopard-Lallier, propriétaire du garage Simca voisin, qui le démolit la même année pour agrandir son établissement. La maison n'a pas abrité d'activité productive.
André Seguin disparait le 21 Novembre 2017 à l' âge de 98 ans .
saabreit
Passionné
Passionné
Messages : 1414
Enregistré le : 03 févr. 2016, 19:34:17

Re: Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

Message par saabreit »

Image

41/ Dernier ajout à ma collection, ce chronographe ARS Super est un clône du Herma Calypso avec quantième , boîte inox et 7734 .
Venant de Tunisie , il était en état correct mais demandait un peu de soins . J ' ai refait le soleillage qu' un polissage avait presque effacé , remplacé le verre plexi à loupe , révisé le 7734 et monté un bracelet d' époque.
Modifié en dernier par saabreit le 05 juin 2024, 23:16:22, modifié 1 fois.
saabreit
Passionné
Passionné
Messages : 1414
Enregistré le : 03 févr. 2016, 19:34:17

Re: Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

Message par saabreit »

Image

Le chronographe Les Glénans vient de retrouver un bracelet correspondant à sa monte originale , avec la coupe à 30° du brin à 6h.
Modifié en dernier par saabreit le 04 févr. 2022, 08:59:42, modifié 1 fois.
saabreit
Passionné
Passionné
Messages : 1414
Enregistré le : 03 févr. 2016, 19:34:17

Re: Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

Message par saabreit »

49 / Herma LeMans - type 911130 - n°122662 - boite laiton rhodié - cadran blanc argent à compteurs noir dit "panda" - Valjoux 7733 - état proche du neuf après un rafraichissement et rhodiage de la carrure, sans toucher au soleillage d' origine.
L' anneau tachymétrique gris anthracite avec grosses lettres KM/H présente la particularité d' avoir une surcharge rouge foncé des chiffres et index correspondant aux repères 60-80-90-120-180 et 240.

Image

Image

Image
Fox
Néophyte
Néophyte
Messages : 28
Enregistré le : 29 janv. 2022, 11:19:38

Re: Revue actualisée de ma collection Herma LeMans et dérivés

Message par Fox »

Je retrouve les variantes cher au collectionneur que j'étais.

C'est beau un tel alignement.
Répondre

Retourner vers « Herma »